Mercredi 20 juin 2018

L’avenir est présent (Amos 9,11-15)


Lire le texte

L’espérance de la foi éclate ici, chez le prophète Amos. Il est vrai, à quoi bon un Dieu qui ne serait que vengeance, punition et source d’insatisfactions infinies? Si ce Dieu est venu, sa délicate tâche aura été de nous faire nous connaître nous-mêmes. Nous aider à regarder, à découvrir notre humanité dans toute sa fragilité et dans toute sa splendeur. La foi traverse les ruines, les brèches, les dévastations. Elle les comprend comme une déclinaison de l’impersonnalité pure de l’univers. Des événements frappent, tombent, adviennent sans pour autant que ces derniers soient des malédictions. Car dans la foi, l’espérance permet de déchiffrer chaque seconde de vie. Il ne s’agit pas alors d’attendre un avenir lointain, meilleur. Il s’agit plutôt de déceler ces signes d’espérance, ces signes de cette présence de Dieu dans notre quotidien, dans notre présent. Une invitation à réinvestir notre présent, le recevoir comme une bénédiction, un cadeau à découvrir jour après jour.

Nathalie Schopfer

Prière: Seigneur, quand la réalité de notre quotidien semble le terreau du désespoir, aide-nous à déceler les signes de ta présence. Permets que nous nous souvenions que ton royaume est à vivre dès aujourd’hui, qu’il n’est pas une réalité lointaine, mais un présent à vivre.  

Référence biblique : Amos 9, 11 - 15

Commentaire du 21.06.2018
Commentaire du 19.06.2018