Vendredi 16 novembre 2018

Je l’adore… (Apocalypse 22,6-15)


Lire le texte

« Je suis fan de lui. » « Elle m’inspire. » « Tu as vu, elle a joué cet été au festival, je devais y aller. » « Je ne rate aucune émission de lui. » Nous aimons des gens qui nous inspirent, dont nous sommes fans, et cela à tout âge. Ils sont formidables ces humains qui me parlent particulièrement. Certains me fascinent et je suis tenté de faire comme Jean : je tombe quasiment à leurs pieds comme Jean tombe au pied de l’ange qui l’inspire. Mais Dieu seul ne déçoit pas. Ces dernières années, des hommes et des femmes formidables ont chuté, si inspirants qu’ils étaient, ils ont déçu. D’où cette mise en garde : ne fais pas cela ! Prosterne-toi devant Dieu. Et sous-entendu : relativise la grandeur des gens ici-bas. Trouve une juste et bonne admiration, mais Dieu seul est durablement digne et solide. Même ce grand chrétien qu’est l’apôtre Jean a dû être remis en place. Il a confondu l’ange et les visions transmises avec ce qui est au-delà. Examinons-nous, restons fans, mais adorons Dieu seul. Soyons inspirés par d’autres, mais Dieu seul a une parole éternelle.

Martin Burkhard

Prière: Seigneur, merci pour les dons que tu as donnés à certaines personnes qui m’inspirent et me rendent heureux par leurs attitudes, leurs compétences, leurs visions. Mais que ce soit toi seul que j’apprenne à adorer, toi l’au-delà de tout, l’unique et Eternel que déjà mes pères et mères ont aimé.  

Référence biblique : Apocalypse 22, 6 - 15

Commentaire du 17.11.2018
Commentaire du 15.11.2018